Prendre de bonnes décisions

prendre de bonnes décisions

Prendre de bonnes décisions

Plutôt que de nourrir le sentiment d’avoir fait un mauvais choix, ou de pouvoir en faire un,
prendre en compte le niveau de satisfaction de sa situation à l’instant T
en vue d’un T+ et quelque soit la motivation qui a été la nôtre dans un T –.
Quelques secrets pour prendre de bonnes décisions :  

Douter de ses décisions empêchent de prendre de bonnes décisions

Le doute concernant nos décisions prises ou à prendre est un sentiment qui peut vite nous paralyser et nous empêcher d’avancer. Soit, nous nous noyons dans nos pensées qui sont, il faut bien le dire, assez négatives, soit nous cherchons le conseil de personnes autour de nous. Dans les deux cas, nous entrons dans une spirale qui nous fait tourner en rond et le sentiment de doute dépasse alors la sphère pour laquelle nous voudrions prendre une décision. Prendre de bonnes décisions devient une question récurrente.

Je connais une personne qui, de mon point de vue, est dotée, comme chacun de nous d’une capacité de décision. Peut-être l’a-t-elle peu entraînée. A chaque fois qu’elle doit faire un choix, cela la tétanise ! Vous n’en êtes peut-être pas à son stade… Lorsqu’elle commence à en parler autour d’elle, c’est qu’elle a déjà bien touché le fond de son désespoir. Et quand elle en parle, ce n’est pas à une personne de confiance mais à plusieurs personnes qui croient pouvoir l’aider et se sente honorés de sa confiance. Or, les conseils qu’elle reçoit, soit, confrontent sa pensée intérieure qu’elle n’ose s’avouer, soit se confrontent entre eux, tellement il y a d’avis. Le résultat est qu’elle revient au point de départ, n’applique aucun conseil car à nouveau, elle se retrouve au point initial.

Comment cette amie pourrait s’en sortir ? Je ne prétends pas avoir LA solution, mais voici la clé que je vous propose :

A l’origine du doute de prendre de bonnes décisions : une insatisfaction …

Comme toute émotion, le doute face à une décision, nous envoie un message. Dans le cas décrit, il indique que l’on ne peut rester dans la situation qui est la nôtre. Il indique une insatisfaction, ou un désir de changement qui peut nous sortir de notre zone de confort. En même temps, renoncer à en sortir, c’est accepter aussi que l’on peut manquer d’audace, que notre insatisfaction est supportable. Enfin, ce n’est pas toujours aussi simple non plus. Alors revenons-en à cette insatisfaction …

Mesurer là où on en est par rapport à ce que j’espérais

Et si nous commencions par en mesurer le niveau, niveau de satisfaction ou d’insatisfaction au regard de la décision que j’avais prise dans le passé pour vivre cette situation.

Pas facile de mettre face à face, le choix que j’avais fait, plus ou moins consciemment d’ailleurs, avec ce que je vis actuellement.

  • Echec ?
  • Déception ?
  • Lassitude ?
  • Que s’est-t-il passé entre le temps T du passé et le temps T d’aujourd’hui ?
  • Quelles sont les expériences que j’ai vécues, comment ai-je évoluer, changé, comment mon environnement s’est -il transformé ?

Faisons le tour de ce vécu avec ce qui a été bon et ce qui est devenu moins bon. Dans toute situation vécue, je trouve des pépites que je vais engranger et amener avec moi dans mon futur, sans regret. Ça c’est une opportunité pour ne pas regretter la situation passée.
Peut-être, je souhaiterai retrouver un environnement plus favorable pour les faire vivre. Peut-être aussi, qu’il faut régler, ajuster, améliorer ou changer la partie qui ne convient pas.

Par exemple, vous pouvez quitter votre emploi avec les compétences que vous avez acquise dans le précédent ou changer de poste en restant dans la même entreprise, ou accepter que vous ayez évolué et que votre entreprise aussi, et que vous devez vous adapter, renoncer ou encore vous former…

Mesurer là où on en est par rapport à ce que je voudrais

En mesurant le niveau de satisfaction de mon temps T, je vais aussi viser mon temps T+.

  • Qu’est ce que je désire pour conserver, améliorer, exponentialiser mon niveau de satisfaction ?

Faire un focus sur mon T+ désiré, permet de faire monter toutes mes hormones de plaisir et ainsi donner de la force aux premiers pas.
Voyez les bébés qui veulent se retrouver dans les bras de leur papa et qui se jette dans le vide en faisant leur premier pas. Rien n’est plus important pour eux que d’arriver à leur but, quelque soit le moyen.

Ce que je peux faire

Dans tout cela, il y a une partie qui nous appartient, celle de renoncer à faire ce que nous avons toujours fait.

« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. »  

Albert Einstein.

Mais le travail de mesure honnête et les premiers pas à faire ont souvent besoin de l’accompagnement d’un professionnel comme un coach. https://www.facebook.com/laurejulliencoachingpro
L’encouragement, l’effet miroir, la garantie que vous puissiez atteindre ce que vous souhaitez sont les gages de votre prise de décision et des premiers pas de votre changement.

En résumé, au lieu de douter sur une décision à prendre :

  1. Prenez en compte votre niveau de satisfaction.
  2. Observez et mesurez ce qui s’est passé depuis que cette situation s’est mise en place
  3. Gardez précieusement ce qui a été bon !
  4. Que faire de ce qui est insatisfaisant ?
  5. Qu’est ce qui vous fait rêver aujourd’hui ?
  6. Pour oser le changement, faites-vous aider ! https://laurejulliencoaching.com/contacts/

About Author

Related posts

pour q'un rêve devienne projet

Pour qu’un rêve devienne projet.

...pour qu'un rêve devienne projet, il a besoin dans un premier temps, d'un espace protégé en soi pour croître dans une totale sécurité... les rêves que tu portes sont des semences. Certaines vont pousser dans un terre propice et d'autres ne le pourront pas. Pour qu'un rêve devienne projet,...

Lire plus
astuces pour trouver son premier travail pendant le confinement

Trouver son premier travail – 10 astuces

Tu n’es plus tout à fait étudiant ... Sur le point d’entrer dans la vie active ? mais, entre confinement et projet de dé-confinement comment trouver son premier travail, tu n’as aucune maîtrise sur la situation actuelle et celle-ci suscite trop d’incertitude pour demain. Alors que faire ? ...Alors...

Lire plus
Le temps nous file entre les doigts, on en gagne ou en perd pendant ce confinement

Perdre du temps ou en gagner

Je suis frappée par la concordance de plusieurs expressions dont celle de l’impression de perdre son temps. Aussi, je ne résiste pas à l’idée d’en perdre un peu en vous partageant ces lignes. Je gage, même, que je risque d’en gagner en lisant vos commentaires....Le temps est précieux, non plus parce que le temps c’est de l’argent...

Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.