Passage d’un calendrier à l’autre

illustrer le changement d'agenda

Passage d’un calendrier à l’autre

Jongler d’un calendrier à l’autre

Si comme moi vous  êtes encore en mode agenda papier, voici venu le temps de jongler entre 2 années, d’effectuer le passage d’un calendrier à l’autre. Cette gymnastique me rappelle sans cesse qu’un de mes calendriers se termine et l’autre commence. Il y a comme une nouvelle fébrilité d’utiliser un support neuf, mais aussi une non-envie d’abandonner mon vieil agenda.

Passer d’un calendrier à l’autre, c’est comme se souhaiter la bonne année, comme si après le réveillon tout allait être nouveau. Combien de personnes cette année se souhaiteront une meilleure année que 2020 ? plus encore que d’autres années, on pourrait avoir la tentation de jeter à la poubelle toute cette année et mettre tout son espoir dans les prochains jours.

Dire au revoir au compagnon de 2020 : Reconnaissance, évaluation et gratitude

Or pour moi passer d’un calendrier à l’autre, c’est prendre le temps de feuilleter mon année écoulée. Sur mon journal  comme mon agenda, je retrouve des faits, des sentiments, des expériences, des succès et des échecs. J’aime ce temps de bilan qui me fait voyager dans ce que j’ai vécu. Comme dans une pause, cela me permet de prendre le temps de considérer mon vécu, de le digérer.

Reconnaissance

C’est un temps de gratitude envers les personnes qui ont composé mon année, qui ont influencé, changé mon quotidien par leur appui, leur aide, leur intervention. Je me souviens de ces temps où j’ai vu le visage des belles personnes que j’accompagne, s’ouvrir, s’illuminer, de ces temps où elles ont pris leur envol et où tout cela m’a profondément rendu heureuse.

L’évaluation au-delà des ressentis

Mais il y a aussi tous ces temps qui ont été plus difficiles, ces épreuves de la vie, ces difficultés de travail, ces contraintes, ces craquages, desquels j’ai pu tirer un enseignement, une compétence nouvelle ou accrue. Je remercie cet au-delà de moi qui m’a donné la force que je ne soupçonnais pas et la paix que je n’imaginais pas à ces moment-là mais que je relis dans les pages de mon journal.

 La gratitude qui fait du bien

D’un calendrier à l’autre, sur les pages de mon agenda, je retrouve, les périodes de travail intense, de questionnement, les temps de famille, de vacances, cela me permet d’évaluer aussi sur quoi j’ai investi cette année quel a été mon équilibre de vie. Les images fortes de ces temps me reviennent à l’esprit pour  pouvoir sereinement refermer cet agenda avec la satisfaction d’avoir vécu tout ce que je pouvais.

La transition

Quand on passe d’un calendrier à l’autre, on écrit encore un peu sur l’ancien et déjà sur le nouveau. C’est une transition un moment de grâce. J’aime commencer quelque chose de nouveau et j’aime tellement la nouvelle papeterie… j’ai envie que tout soit beau, bien écrit, tant sur le forme que sur le fond.

Le temps des bonnes résolutions

Du coup, c’est le moment de se poser les bonnes questions sur ce que je veux vivre cette année. C’est le moment des bonnes résolutions, mais j’ai appris au fil des ans qu’elles n’étaient pas suffisantes. Combien d’entre nous avons été déçus par de bonnes résolutions style feu de paille ? Je vous parle de ces bonnes résolutions qui, comme des vœux sont spontanées, qui reposent sur des rêves et nous amènent à des décisions souvent non construites.

Bâtir des projets satisfaisants

Non ! Pour ma part cela m’a amené beaucoup trop de frustrations et de déceptions. Je préfère aujourd’hui poser des objectifs défiants mais réalistes et réalisables que je vais tenir sur la durée. Passer d’un calendrier à l’autre et même jouer entre les deux va me permettre de partir de là où j’en suis, de me servir de ce qui a grandi et de continuer à l’étirer dans une certaine direction.

Ainsi, pas après pas, d’un calendrier à l’autre, je vais continuer à savourer chaque instant et en tirer le meilleur profit qu’il soit pour moi ou pour les autres.  Si vous n’êtes pas encore abonné à ma lettre de nouvelles, je vous invite à le faire pour voir comment mon actualité puise dans le passé en se tournant résolument vers l’avenir.https://laurejulliencoaching.com/contacts/

En route pour 2021

C’est pourquoi 2021 ne sera pas différent mais progressant. Aucune circonstance ne peut me rendre passif quant à ma vie, car l’essence de la vie même est dans l’action. Certes les contraintes seront là et je soupçonne même que ce que nous vivons ne va pas s’éteindre avec 2020. Mais la vie n’est pas à mon goût une suite de contraintes qui se succèdent et dans lesquelles je ne suis qu’un observateur. Si je passe d’un calendrier à l’autre, je garde le souvenir et tous les sujets de reconnaissance et d’apprentissage de cette année tout en continuant ma marche, intentionnelle,  avec de nouveaux objectifs car le début de d’année est quand même une très belle opportunité de renouveau personnel.

Si comme moi, tu désires te projeter dans cette nouvelle année, je t’accompagnerai bien volontiers à passer d’un calendrier à l’autre de ta vie.  

About Author

Related posts

le changement

Changer quelque chose

Votre vie professionnelle vous interroge? Vous souhaitez faire un point d’étape dans votre parcours? Prendre du recul? Opérer un changement? Souvent dans ces cas-là, on prend une belle feuille blanche, on y trace 2 colonnes l’une pour les points positifs, l’autre pour les points négatifs e ton essaie de...

Lire plus
La motivation est comme un carburant

MOTIVATION

Parlons en La racine du ce mot, nous parle de moteur. Quelle image plus parlante que celle du carburant dans le moteur de notre voiture pour nous permettre d’avancer. De la même façon notre motivation est ce qui va nous permettre de nous lever chaque matin et d’avancer. De...

Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.