C’était mieux avant, ou décider d’aller de l’avant ?

regarder dans le retroviseur peut s'averer dangereux

C’était mieux avant, ou décider d’aller de l’avant ?

Avec la crise qui s’installe dans la durée. On entend partout :  C’était mieux avant ! Est- ce que ça nous aide à traverser la crise ? C’était mieux avant, ou décider d’aller de l’avant ?
Avant, on pouvait sortir quand on voulait, on pouvait aller au restaurant ou faire un bowling. De même, on pouvait aussi voir nos sourires, et prendre nos proches dans les bras. Avant, on avait un travail, on pouvait voyager. 

C’était mieux avant ? 

Vraiment, Chaque époque a ses intérêts et ses faiblesses, ses challenges, ses nouveautés mais aussi ses traditions. Qu’on le veuille ou non, chaque lever du soleil chasse la nuit et avec elle le jour précédent. Chaque heure qui passe nous pousse déjà dans la suivante. Et c’est tant mieux ! Non ? cela prouve que nous sommes en vie !  Que faisons nous du passé ? Allons-nous toujours dire que c’était mieux avant ? 

Premièrement : Regarder en arrière peut avoir plusieurs utilités.

  1. Faire un pas en arrière sans lâcher l’objectif que l’on se fixe et la meilleure façon de prendre du recul.
    A quoi sert la prise de recul ? Sans aucun doute, à fixer son attention à la fois sur l’objectif mais aussi sur le chemin déjà parcouru pour y parvenir.
    Cela remotive, permet de découvrir le prochain pas à faire, en levant le nez du guidon et en repositionnant chaque petit pas dans sa vision globale.  
  2. Mais aussi, Cela conduit également à la reconnaissance !
    Reconnaître ce qui a été fait, mesurer les succès. Cela renforce l’estime de soi mais aussi la gratitude envers ceux qui ont été là pour contribuer soit par leur soutien, soit dans notre équipe, soit par leur contribution en tant que partenaire. 
  3. Surtout, utiliser les leçons du passé soit au travers des échecs, soit au travers des réussites.
    On dit souvent que l’on apprends plus des échecs que des succès. Je dirai qu’on apprend différemment et que savoir ce qui marche est aussi utile que de ne pas reproduire ce qui ne fonctionne pas.  

Deuxièmement :  Fixer notre regard sur le passé peut devenir dangereux

Dernièrement, je regardais un épisode des aventures de Murdoch qui évoquait la création du rétroviseur dans les voitures. Oh ! combien ce rétroviseur peut s’avérer utile ! Comment faisaient les premiers véhicules qui n’en étaient pas pourvus ? Certes il y avait moins de monde sur la route, moins de véhicules qui doublent, moins de stationnements en créneaux, etc… Mais imaginez que vous conduisiez avec le regard toujours plus fixé sur le rétroviseur et jamais sur l’avant. Il y a fort à parier que vous allez vous prendre le premier obstacle venu. Il en est de même avec votre vie. Si votre aiguille reste figée sur un temps particulier vous ne pourrez pas vivre le temps présent, anticiper, vous adapter etc … 

Troisièmement :  Vivre le temps présent ! 

Qu’il soit bon ou mauvais, la meilleure façon d’en tirer parti est d’en être acteur

On peut toujours se plaindre de l’environnement, de la situation économique, sociale, médicale mais comme je l’ai déjà écrit dans l’article La question du choix nous avons toujours des choix à faire, des adaptations à prévoir pour agir sur notre présent malgré les situations difficiles inhérentes à chaque époque, à chaque partie de vie. 

Quatrièmement :  Allons de l’avant ! 

C’est le moment de se poser la question : C’était mieux avant ou décider d’aller de l’avant ?
Que nous vivions un désert, une impasse ou encore un chaos, nous sommes fait pour vivre pleinement, dotés d’une capacité de résilience qui a toujours existée même si le mot est somme toute assez récent. 

A savoir ! La meilleure façon de sortir du désert, c’est d’avancer, de trouver un itinéraire et même si c’est un itinéraire bis, vous serez un explorateur qui s’ignorait. 

Si vous êtes dans une impasse, la meilleure façon d’en sortir sera d’en découvrir la meilleure stratégie : retourner sur ses pas, abattre le mur, escalader le mur, le contourner ?  ou votre solution !  

De même, si vous êtes dans un chaos, j’ai une bonne nouvelle, il semblerait que ce soit la meilleure solution pour créer de nouveaux mondes …

C’était mieux avant ou décider d’aller de l’avant ?  

Pour conclure, Je ne sais vraiment pas si c’était mieux avant mais j’ose vous poser la question :

Et si le meilleur était encore devant nous ? 

« SI LE MONDE N’A ABSOLUMENT AUCUN SENS, QUI NOUS EMPÊCHE D’EN INVENTER UN ? »

–  LEWIS CARROLL

Retrouvons nous sur https://www.facebook.com/laurejulliencoachingpro pour en parler ensemble.

https://www.facebook.com/laurejulliencoachingpro

About Author

Related posts

astuces pour trouver son premier travail pendant le confinement

Trouver son premier travail – 10 astuces

Tu n’es plus tout à fait étudiant ... Sur le point d’entrer dans la vie active ? mais, entre confinement et projet de dé-confinement comment trouver son premier travail, tu n’as aucune maîtrise sur la situation actuelle et celle-ci suscite trop d’incertitude pour demain. Alors que faire ? ...Alors...

Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *