Pour qu’un rêve devienne projet.

pour q'un rêve devienne projet

Pour qu’un rêve devienne projet.

Pour qu’un rêve devienne projet, il faut déjà accepter de rêver. On pourrait croire à une lapalissade mais ce n’est pas si évident. Le rêve est vital. Nos sociétés laissent peu d’espaces à la rêverie. Dès l’enfance, les emplois du temps sont chargés d’occupations dites utiles en tout cas maîtrisées par les éducateurs.

Puis, très vite, à l’école, nos rêves sont confrontés à des réalités passagères que sont les résultats puis à des exigences de timing et les années s’enchaînent sans prendre le temps de ce rêve. Même déçus par les premiers boulots, on ne se donne pas le droit au rêve (cf. https://laurejulliencoaching.com/croyez-en-vos-reves/) , mais c’est comme si on avait toujours brûlé les étapes et si on voulait réussir sans avoir bâti  sur de solides fondations. Et pourtant à bien y regarder, bien des rêves ont émergé et ont vite été étouffés.

Ainsi pour qu’un rêve devienne projet, il a besoin dans un premier temps, d’un espace protégé en toi pour croître dans une totale sécurité.

Ton rêve a de la valeur

Là, tu vas pouvoir l’accueillir dans la simplicité pour qu’il se développe. Cela implique de croire que ce qui vit à l’intérieur de toi a de la valeur et que les rêves que tu portes sont des semences. Certaines vont pousser dans un terre propice et d’autres ne le pourront pas. Pour qu’un rêve devienne projet, il va lui falloir un bon terreau.

Si l’on reprend cette métaphore, toute semence a la capacité de grandir selon le terrain dans lequel elle est semée, la saison, les soins qu’on lui apporte, son environnement. Mais la graine en elle-même a la capacité de devenir une plante. Reconnaître la valeur potentielle de ses rêves, permet de les regarder avec beaucoup de bienveillance pour ce qu’ils sont, à cette étape. Il est important d’accueillir ton rêve tel qu’il est.

Un terrain propice pour laisser grandir ton rêve

Mais la plupart de nos rêves ne voient pas le jour car nos semences s’envolent avant de pouvoir prendre racine. La plupart du temps, nous manquons de temps et de patience. Nous passons d’un rêve à l’autre, nous négligeons le rêve au profit de l’action, de la réalisation. Nous en parlons trop vite à de faux amis qui vont nous décourager.

D’une part, certaines terres sont pauvres. Pour faire grandir ton rêve et lui permettre de passer à l’étape projet, voir à l’étape réussite, il va être nécessaire de nourrir ta terre, ton espace de tout ce qui est favorable à son énergie vitale.

Concrètement ton rêve à besoin de croitre dans l’amour, avec des apports de curiosité, d’ouverture au monde. Tu as besoin de d’écarter toute ce qui fait obstacles en toi à sa croissance, les pierres, les branchages  qui cachent le bon terreau. Un peu de ménage en toi peut être utile  comme faire la chasse aux croyances limitantes, à tes peurs.

D’autres part, certaines terres sont envahies de mauvaises herbes et la semence a du mal à pointer son nez. Laisse croitre tes rêves dans la terre que tu es, avec l’enthousiasme qui vit en toi et que tu as pu mesurer dans le temps de l’accueil.

Un regard de jardinier sur ton rêve

Après cela, prends le temps de cette croissance en l’arrosant, jusqu’au moment favorable. Prends le temps de le visiter, de le regarder, de le voir grossir. Car lorsqu’il voudra jaillir au dehors de toi il aura besoin d’une sacré dose de motivation pour faire face à différentes mauvaises herbes qui pourraient l’étouffer :

  • Confrontation à la vie réelle
  • Le fouillis d’occupations diverses
  • De nouvelles peurs
  • l’état de la confiance en soi
  • Le regard des autres (leurs peurs, leurs jalousie, leurs visions du monde, leurs défaitismes…)
  • Les menaces
  • Le temps adéquat

Les ingrédients pour que ton rêve devienne projet

Pour résumer,

  1. Prépare le terrain  de tes rêves
  2. Accueille ton rêve
  3. Soigne et favorise sa croissance dans un espace sécure
  4. Laisse jaillir l’enthousiasme et construire la motivation

On a vu que la graine a besoin de ce qui est intérieur, une bonne terre, de soins indispensables, mais elle a aussi besoin de soleil et de pluie, de ce qui vient d’en haut, ce qui nous relie à quelque chose de supérieur, qui nous dépasse. Elle a besoin d’éléments que nous ne maîtrisons pas qui nourrissent notre mission de vie. En d’autres terme elle a aussi besoin d’une dose de lâcher prise. Quand notre rêve est relié à ce que je suis autant qu’à ce que je crois, il prend racine en nous, tiré par ce qui nous dépasse, il peut alors grandir dans tout ce qui lui donne du sens.

Un rêve qui se partage au bon moment

Puis viendra le temps de partager ton rêve.

La permaculture nous apprends que les bonnes associations d’environnements et de culture sont propices à une récole abondante.

Choisis tes collaborateurs, ceux qui partagent le même rêve, ceux qui te complètent,  qui ont pris aussi le temps de laisser leur rêve grandir contre vents et marée et là, ensemble, vous pourrez considérer sa réalisation potentielle comme un projet pour lequel on pourra investir le meilleur de soi, se donner les moyens de sa réussite mais cela est un autre sujet. 

Car si toutes les réalisations, créations, inventions, partent de rêves,  tous les rêves n’ont pas la vocation de se réaliser.

Il n’en reste pas moins vrai que le rêve en lui-même est porteur de vie, constructeur de soi, indicateur de sens, révélateur de valeur. Prends soin de tes rêves !

About Author

Related posts

astuces pour trouver son premier travail pendant le confinement

Trouver son premier travail – 10 astuces

Tu n’es plus tout à fait étudiant ... Sur le point d’entrer dans la vie active ? mais, entre confinement et projet de dé-confinement comment trouver son premier travail, tu n’as aucune maîtrise sur la situation actuelle et celle-ci suscite trop d’incertitude pour demain. Alors que faire ? ...Alors...

Lire plus
Le temps nous file entre les doigts, on en gagne ou en perd pendant ce confinement

Perdre du temps ou en gagner

Je suis frappée par la concordance de plusieurs expressions dont celle de l’impression de perdre son temps. Aussi, je ne résiste pas à l’idée d’en perdre un peu en vous partageant ces lignes. Je gage, même, que je risque d’en gagner en lisant vos commentaires....Le temps est précieux, non plus parce que le temps c’est de l’argent...

Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *